Tutoriel : brassière post-mastectomie

Tutoriel : brassière post-mastectomie

with 2 commentaires

Qui n’a pas été touché, directement ou indirectement, par le cancer du sein ?

Je crois bien qu’on a tous, malheureusement, un membre de la famille ou une amie qui vit ou qui a du vivre cette épreuve.

En ce moment a lieu Octobre rose.

Déjà l’année dernière, j’avais pensé écrire un article pour cet événement… finalement, ce n’est que cette année que je vous propose ce tutoriel !

patron de couture, patron de lingerie, patron de brassière, patron etoffe malicieuse, biais élastique, couture de lingerie, couture, lycra, sport, diy couture, diy, tutoriel couture

Les femmes qui ont subit une mastectomie après un cancer du sein ont besoin d’une lingerie douce, confortable, non agressive.

Il leur est recommandé de ne pas porter de soutien-gorge avec armatures ou baleines.

J’ai donc pensé à vous proposer un petit tutoriel autour de Supporter, la brassière de sport.

Je vais vous expliquer comment l’adapter afin de pouvoir glisser dans une doublure une prothèse mammaire.

Les explications de Supporter contiennent déjà la possibilité de glisser des coques dans la doublure. Vous allez voir qu’il n’y a que très peu de différence avec la possibilité de mettre des prothèses mammaires.

Il s’agit juste de l’emplacement de l’ouverture d’insertion de la prothèse ! Les explications qui vont suivre ont été faites pour la version de base, mais cela serait exactement pareil pour les autres variantes de Supporter.

Le tissu

Le tissu utilisé pour la doublure de la brassière sera positionné contre la peau.

Il est donc primordial de choisir un tissu doux, agréable au toucher. Il devra aussi être élastique. Je vous conseille de le choisir léger afin d’éviter les surépaisseurs.

Vous pouvez par exemple choisir un jersey de coton (bio de préférence), un lycra microfibre. Je vous déconseille le tulle, car même les plus doux sont souvent un peu agressifs pour la peau.

Si cela peut vous aider dans votre choix, dans le commerce, les brassières post-opératoires sont souvent constituées de polyamide.

Adapter le patron

Munissez-vous du patron de Supporter la brassière. Tracez sur une feuille de papier le devant de la brassière en entier, ainsi que l’ouverture pour la prothèse comme indiqué ci-dessous :

Je vous ai indiqué des dimensions générales. N’hésitez pas à adapter la taille de l’ouverture à la taille de la prothèse.

Couper le tissu

Vous pouvez découper vos tissus (ci-dessous le plan de coupe de la base de Supporter adapté pour ce tutoriel). La seule différence par rapport au patron de base de Supporter, c’est que le devant en doublure n’est plus au pli du tissu, mais en entier :

Pour éviter de vous tromper : si vous avez besoin d’une prothèse sur votre côté gauche, alors l’ouverture de la doublure devra être sur le côté gauche lorsque vous couperez votre tissu à condition d’avoir l’endroit de la doublure face à vous !

Assembler la brassière

Pour l’ouverture de la doublure, vous avez le choix entre plusieurs possibilités :

– soit la laisser ainsi (le tissu ne risque pas de s’éfiilocher, et cela évitera les surépaisseurs),

– soit de surjeter le bord (avec si possible un fil mousse pour davantage de confort),

– soit de poser un biais élastique (possibilité certes plus jolie mais aussi la moins confortable) :

Positionnez envers de la doublure contre envers du devant de la brassière :

Piquez au point stretch le long de la ligne milieu devant de la brassière : cette couture évitera à la prothèse de bouger lorsque vous porterez la brassière.

Remarque : vous pouvez aussi (pour davantage de rigidité de la couture) piquer un élastique. Je vous conseille un élastique plat, de largeur environ 5 mm.

Mettez l’élastique entre le devant de la brassière et sa doublure (toujours envers de la doublure contre envers du devant).

Ainsi, vous n’aurez pas l’élastique en contact avec votre peau. Piquez au point zig-zag tout le long de l’élastique sans l’étirer :

Bâtissez ensemble le devant en tissu principal et le devant en doublure sur tout le tour (cette étape est importante pour obtenir un joli résultat par la suite) :

Vous pouvez ensuite suivre les explications du montage de la brassière Supporter.

Vous obtiendrez une jolie brassière, avec toutes les marges de coutures cachées ! Parfaite pour un vrai confort !

patron de couture, patron de lingerie, patron de brassière, patron etoffe malicieuse, biais élastique, couture de lingerie, couture, lycra, sport, diy couture, diy, tutoriel couture

J’espère que ce tutoriel sera utile, et qu’il permettra à celles qui en ont besoin de trouver un peu de réconfort dans la couture.

Si vous souhaitez d’avantage de féminité, n’oubliez pas que cette brassière peut aussi être cousue entièrement en dentelle. Comme elle est doublée, votre confort n’en sera pas diminué 😉

Belle journée !

Viviane

2 réponses

  1. Marick
    | Répondre

    Oh super, merci, ça tombe à pic 👍🏻

  2. mamiedo
    | Répondre

    Belle idée et merci pour toutes celles qui souffrent.

Répondre